En obtenant le Certificat d’aptitude à conduire en toute sécurité (CACES), vous pouvez accéder à certains postes clés de l’industrie de la logistique ou de la construction : directeur d’entrepôt, conducteur de chariot élévateur, rédacteur de commande et même grutier. Obtenir temporairement l’agrément du CACES vous aidera beaucoup, car cela augmentera vos chances d’insertion professionnelle. Mais quelles sont les conditions et procédures pour la formation caces chariot élévateur ? A qui est destiné ce type de permis ? Et quels sont les différents types de formations CACES ?

Formation CACES : Conditions et Procédures

La formation CACES comprend des cours théoriques (généralement 7 heures par jour) et des cours pratiques (1 à 3 jours, bien qu’il soit à noter que la durée peut varier en fonction de la catégorie d’équipement et du niveau de chaque équipement).

Le but de la formation CACES est d’abord d’apprendre à faire fonctionner les machines (chariots élévateurs, grues, plates-formes) de manière absolument sûre (pour se protéger et protéger les autres). L’examen CACES se compose de plusieurs tests pratiques qui vérifient si vous maîtrisez parfaitement votre voiture ou votre véhicule et si vous avez pleinement adopté les bonnes pratiques observées lors de la formation.

Le certificat de fonction confirme la propriété de votre véhicule. Cependant, si le test CACES n’est pas requis pour faire fonctionner une machine de construction ou de manutention (seule l’autorisation de l’employeur est requise), vous pouvez fournir la preuve que vous pouvez conduire l’une des machines. En revanche, vous n’avez pas besoin de diplôme pour passer le CACES. Il est absolument nécessaire de remplir ces trois conditions : être majeur, savoir lire et écrire en français et être reconnu comme expert médical professionnel approprié.

Vous pouvez voir ici pour plus d’informations sur les formations caces r489.

Différents types de formation CACES

CACES vous apprend à faire fonctionner des engins de chantier. Ce certificat est requis pour certaines professions en tant que conducteurs de chariots élévateurs ou commerçants. L’équipement requis varie selon le type d’activité ou d’emploi. Dans les crèches, chaque engin de chantier et chaque métier a sa propre formation.

CACES 1 : Fournir les compétences requises pour conduire un transpalette automatisé.

CACES 2 : Formation des conducteurs de tracteurs et de camions avec une plate-forme ne dépassant pas 6 000 kg.

CACES 3 —Cette catégorie vous permet de devenir un chargeur cantilever avec une capacité de charge inférieure à 6 000 kg.

CACES 4 : Presque comme le cas 3, vous pouvez utiliser un chariot élévateur en porte-à-faux avec une capacité de charge de plus de 6 000 kg.

CACES 5 : activer le chariot élévateur à mât rétractable pour être contrôlé par le chariot élévateur à mât rétractable.

CACES 6 : En l’absence d’activités de production a reçu une formation sur le déménagement, la transformation, le déménagement, la maintenance et l’affichage des équipements.

Qui peut obtenir le CACES ?

Le Certificat de Conduite en Sécurité influencée par le Public est la vérification que les engins de chantier mobiles et les équipements de levage (tels que les grues, les plates-formes de levage mobiles et les chariots élévateurs [engins de chantier ou équipements de levage]) auxquels le caces chariot r489 fait référence peuvent fonctionner :

  • Travailleur temporaire : il s’agit d’une agence de travail temporaire agréée CACES.
  • Conducteurs extérieurs à l’entreprise : Le permis de conduire est délivré par le propriétaire de l’entreprise où se trouve le conducteur.
  • Conducteur expérimenté avec une formation professionnelle, le cas échéant.
  • Conduite irrégulière : votre employeur doit vous délivrer un permis de conduire après s’être assuré que vous remplissez toutes les conditions.

Les artisans ne font pas partie du système général de sécurité sociale. Pour vous éviter d’avoir à supporter les mêmes obligations que votre employeur, vous pouvez vous autoriser à utiliser des machines sans caces r489.